L
A D I N G

3ème CONGRÈS
NATIONAL

#3CNFAP 2018
Responsabilité du Pharmacien
pour une meilleure Santé

2 et 3 Novembre
Au CIC, Alger.

Jour 1 - 02 Novembre 2018
Jour 2 - 03 Novembre 2018
Heure Evenement
09h00 - 15h00 : Inscriptions.
09h00
-
13h00
SESSION FAP ISPOR ALGÉRIE
SHORT COURSE : « MANAGED ENTRY AGREEMENT / LES CONTRATS DE PARTAGE DE RISQUES »

Au niveau international, la plupart des autorités de santé et industries pharmaceutiques manifestent un intérêt croissant pour les accords de «paiement à la performance» ou de «partage des risques». Ces systèmes de paiement impliquent que la performance du produit pharmaceutique soit évalué en vie réelle sur une période donnée, tout en conditionnant le remboursement et les résultats de santé obtenus. Néanmoins, bien que ces accords aient un attrait, en pratique leur mise en œuvre peut être entravée par des obstacles importants. Dès lors, ce cours propose que les questions relatives à la théorie et à la pratique de ces contrats soient analysées. Au long de cette session plusieurs exemples de contrat réalisés En Europe et aux États-Unis seront discutées, de même que des études de cas seront utilisées pour illustrer une approche permettant à la fois d’évaluer leur application et leur faisabilité.
Facilitateurs : Amine AISSAOUI, Walid LOUMI
Lou GARRISON
Université de Washington – Ancien président de l’ISPOR - United States of America
SESSION BIOLOGIE MÉDICALE
SHORT COURSE : VACCINS ET VACCINOLOGIE

Le cours de vaccinologie va permettre aux pharmaciens, médecins généralistes, résidents en immunologie, en microbiologie, de parfaire leurs connaissances en vaccinologie. Cet enseignement interactif au contact d’experts en immunologie, microbiologie, pédiatrie et allergologie, leur permettra de réactualiser leurs notions en vaccinologie.
Le cours abordera les principes de base immunologique des vaccins, suivis par la description des différents types de vaccins (bactériologique et virologique), l’évolution du calendrier vaccinal en Algérie. et enfin les effets indésirables des vaccins. La vaccinologie est très importante en santé humaine; tous les acteurs de la santé (Pharmaciens, Médecins….) doivent être formés pour une meilleure prise en charge sanitaire de notre population.

Facilitateurs : Mohamed Cherif ABBADI, Kheira RAHAL
Les bases immunologiques de la vaccination
Nabila ATTAL
Laboratoire d’immunologie - Institut Pasteur d’Algérie
Les vaccins bactériens : Principes, classification-intérêt et mode d’action
Kamal KEZZAL
Laboratoire central, EHS Dr. Maouche Mohand Amokrane - CNMS
Vaccins antiviraux
Dhakya MOHAMMEDI
Laboratoire virus et cancers, Institut Pasteur d’Algérie
Fawzi DERRAR
CNR Grippe et virus respiratoire - Institut Pasteur d’Algérie
Calendrier vaccinal en Algérie
Abdellatif BENSENOUCI
Service de pédiatrie - CHU Béni Messous
Vaccins et allergies
Brahim BELAID
Laboratoire d'immunologie - CHU Beni Messous
13h00 - 15h00 : Pause Déjeuner
PREMIÈRE SESSION PLÉNIÈRE : ABORDABILITÉ DES MÉDICAMENTS INNOVANTS
15h00
-
16h30
Le lancement de médicaments innovants, tels que les médicaments de l’oncologie et même ceux de la thérapie génique, a soulevé la question de « l’abordabilité financière » de ces nouvelles thérapies à impact budgétaire élevé, et ceci même dans les pays les plus industrialisés. Les pays d’Amérique du Nord et d’Europe ont mis au point divers mécanismes pour améliorer le prix de ces traitements, notamment des «seuils d’abordabilité», des accords de prix volume, des plafonnements de ventes de produits, des contrats de performances ainsi que des budgets spéciaux dédiées aux médicaments innovants. Bien que ces mécanismes peuvent aider à limiter l'impact budgétaire, néanmoins, de nombreux progrès doivent encore être accomplis tant dans la définition et la mise en œuvre d'approches visant à garantir l'accessibilité financière. Et ceci est particulièrement plus vrai dans le système de santé algérien où le potentiel de croissance des dépenses en médicaments ainsi que la contribution des patients à l'assurance maladie reste limité.
Modérateurs: Soumia BENHAMIDA, Mokhtaria BEZZAOUCHA, Ouatfa BENAYED
Perspectives algérienne pour une meilleure abordabilité des médicaments innovants
Djaoued BOURKAIB
Directeur Général de la Sécurité Sociale - MTESS - Algérie
Experience international dans l'abordabilité des médicaments innovants
Lou GARRISON
Université de Washington – Ancien président de l’ ISPOR - United States of America
SYMPOSIUM FORMATION: JANSSEN (JOHNSON & JOHNSON)
Programmes innovants d’accès aux patients pour une meilleure abordabilité
Marc BOUILLET
Consultant affaires publiques et accès au marché des produits de santé.
16h30 - 17h00 : Pause Café
DEUXIÈME SESSION PLÉNIÈRE: RECENTRER LA PRATIQUE PHARMACEUTIQUE SUR LE PATIENT
17h00
-
18h30
Le rôle du pharmacien évolue pour mieux répondre aux besoins des systèmes de santé modernes. Assurer la dispensation des médicaments, et donner des conseils de qualité pour une médication responsable représentent une large part des services développés par les pharmaciens. Ces pratiques ont conduit au développement d’un pôle d’activité important pour le pharmacien d'officine, qui comprend non seulement la participation aux débats sur les choix de prescription des médicaments, mais aussi son rôle de conseiller pour leur bon usage. Ces pratiques doivent être régies par des règles éthiques propres à la profession; exigences qui doivent être soutenues par une réglementation appropriée et par l’évolution de la formation initiale et continue.
Dans cette session, les intervenants aborderont le rôle et les responsabilités du pharmacien au profit d’une meilleure couverture vaccinale, mais aussi ses nouvelles missions, qui doivent être mises en place après établissement de documents cadres nationaux.

Moderateurs: Ahmed BENFARES, Mohamed REGGABI
Pharmacien et vaccination
Dominique JORDAN
Pharmacien d’officine - Président de la FIP
Les nouvelles et futures responsabilités des pharmaciens dans les systèmes de santé nationaux
Michel BUCHMANN
Pharmacien d’officine - Ancien président de la FIP
Nouvelles missions du pharmacien et la loi sanitaire
Lotfi BENBAHMED
Pharmacien - Président du Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens.
Discussions
SYMPOSIUM: SANOFI PASTEUR
Le rôle du pharmacien dans la vaccination antigrippale
Kamal KEZZAL
Ancien Directeur Général de l'Institut Pasteur d’Algérie
SYMPOSIUM: ROCHE
Les défis de qualité dans les pays émergents - Roche
Eyad SALMAN
Principal Quality Site Manager, Emerging Markets - Genetech / Roche San Francisco
18h30
-
19h30
CÉRÉMONIE D’OUVERTURE
Pr. Reda DJIDJIK
Président de la FAP
Dr. Dominique JORDAN
Président de la FIP
Pr. Mokhtar HASBELLAOUI
Monsieur le Ministre de la Santé de la Population et de la Réforme Hospitalière
20h00 - 23h00: Dîner Gala
Heure Evenement
SECTION OFFICINE
08h30
-
10h00
SESSION 1 : RESPONSABILITÉ DU PHARMACIEN D’OFFICINE DANS LE SUIVI THÉRAPEUTIQUE DES PATIENTS ATTEINTS DE MALADIES CHRONIQUES

Dans la plupart des programmes de promotion de l'éducation thérapeutique du patient (ETP), l'implication du pharmacien d'officine est rarement évoquée, alors qu'il se situe au carrefour de la chaîne des soins, contribuant, par ses compétences et sa disponibilité, à aider le patient et à le motiver dans la prise de son traitement. Durant cette session, on s’intéressera au rôle du pharmacien dans l’éducation thérapeutique des patients diabétiques, asthmatiques et atteints de broncho pneumopathie chronique obstructive (BPCO).

Modérateurs : Nassima AMMI, Dominique JORDAN, Abdelkrim TOUAHRIA
Education thérapeutique chez le patient atteint de BPCO
Soumia TARZAALI
Pharmacienne d’officine - Blida
Education thérapeutique chez le patient asthmatique
Walid AIAD
Pharmacien d’officine - Blida
Education thérapeutique du malade atteint de diabète
Habib KHADIR
Pharmacien d’officine - Laghouat
Discussions.
SYMPOSIUM FORMATION: GSK
Les erreurs d’utilisation des inhalateurs chez les patients atteints d'asthme et de BPCO
Leila AIT BELKACEM
Responsable Médical - GlaxoSmithKline
10h00 - 10h30 : Pause Café
08h30
-
10h00
SESSION 2 : BONNES PRATIQUES PHARMACEUTIQUES A L’OFFICINE

Les Bonnes pratiques pharmaceutiques imposent aux pharmaciens de se préoccuper en premier lieu du bien-être des patients, quel que soit le lieu où ils exercent, en mettant au cœur de la pratique pharmaceutique l’aide au patient afin qu’il fasse le meilleur usage possible des médicaments. Parmi les fonctions fondamentales, on note la mise à disposition des produits de santé de qualité, l’information du patient, l’administration de médicaments le cas échéant et la veille sanitaire.
Au long de cette session, plusieurs exemples pris au niveau national et international seront discutés, illustrant une approche pour une meilleure prise en charge sanitaire de notre population.

Modérateurs : Ouarda BENAZIZ, Chemseddine BENHAMED, Abellatif KEDDAD
Bonnes pratiques à l’officine
Nassima KHOUADER
Pharmacien d’officine - Ain Benian
Bonnes pratiques pharmaceutiques, expérience internationale
Michel BUCHMANN
Pharmacien d’officine - Ancien président de la FIP
Discussions.
SYMPOSIUM SCIENTIFIQUE SANOFI - GENZYME
Médicaments Orphelins
HANSEL ESTELLER Sylvie
Professeur de Pharmacie Clinique - Consultante - France
SECTION INDUSTRIE
08h30
-
10h00
SESSION 1 : LES BONNES PRATIQUES DE FABRICATION, DE LA MAÎTRISE DES MATIÈRES PREMIÈRES AU PRODUIT FINI : RETOUR D’EXPÉRIENCES EUROPÉENNE ET ALGÉRIENNE

Les BPF ou GMP (« Good Manufacturing Practice ») sont la réglementation à suivre concernant le processus de fabrication des médicaments. Elles garantissent que les produits seront fabriqués et contrôlés de façon cohérente et selon des spécifications adaptées à leur emploi. Elles s’appliquent aussi à la fabrication, au contrôle analytique et à la libération de substances pharmaceutiques, dès lors qu’elles sont destinées à être administrées à l’homme.
Dans ce contexte deux communications seront présentées : la première s’intéressera au respect des bonnes pratiques figurant dans tous les textes régissant la fabrication des médicaments, et à la vérification sur place de leur mise en œuvre par le corps d’inspecteur européen.
La seconde évoquera les produits de départ de la substance active pharmaceutique et l’application des BPF. La désignation des produits de départ de l’API continue d’être un problème épineux, en effet dans une demande d’autorisation de mise sur le marché ,le demandeur doit décrire dans un drug master file le processus de fabrication de l’API .Le « produit de départ »doit être clairement désigné et la justification du point de départ de la production de l’API doit être documenté, désignant l’étape à partir de laquelle les BPF commencent à être appliquées.

Modérateurs : Habib BELMAHI, Hakim BOUDIS, Selma METOURI
Quelles sont les attentes BPF typiques d’un inspecteurs européen dans un contexte de fabrication de comprimés ?
Jean Denis MALLET
Responsable des Bonnes Pratiques Pharmaceutiques (NNE PHARMAPLAN) - FRANCE
Les produits de départ des substances actives pharmaceutiques / BPF
Farida EL MOUAHAB
Maître Assistante - Laboratoire de chimie thérapeutique - Université d’Alger
Discussions.
10h00 - 10h30 : Pause Café
10h30
-
12h00
SESSION 2 : BIOÉQUIVALENCE : ALTERNATIVE PERTINENTE POUR L’EFFICACITÉ THÉRAPEUTIQUE

L’arrivée à échéance des brevets de protection des médicaments innovants a suscité la prolifération des médicaments génériques qui sont financièrement accessibles mais pas forcément équivalents au plan thérapeutique.
Les autorités de régulation notamment celles des pays émergents sont dans l’obligation d’asseoir une approche rationnelle basée sur une évaluation fiable du rapport qualité prix afin d’élargir l’accessibilité par leur population à des médicaments de qualité acceptable, efficaces et sûrs.
Par ailleurs, l’objectif de la substitution des médicaments princeps par des génériques n’est pas sans risque tant que l’efficacité thérapeutique n’a pas été démontrée.
L’équivalence thérapeutique entre les médicaments génériques et leurs références est donc un des objectifs prioritaires de l’autorité de régulation, en effet les essais d’équivalence thérapeutique sont réalisés dans le but de développer une approche accessible notamment aux producteurs nationaux, leurs permettant de démontrer l’efficacité de leurs médicaments aux princeps.
Cependant, une approche rationnelle est indispensable quant à l’indication de chacune de ces études en fonction des particularités inhérentes au médicament soumis à l’enregistrement, notamment les bio médicaments (étude pharmacocinétique et/ou pharmacodynamique) , cette approche servira en outre d’outil à l’autorité de régulation pour élaborer une réglementation régissant les modalités d’investigation et les directives d’évaluation des essais réalisés.

Modérateurs : Fatima Zohra GHANASSI, Meriem HEDIBEL, Mohamed NOUAS, Houari TOUMI
Bioéquivalence : Intérêts et limites
Kamel MANSOURI
Laboratoire de pharmacologie - Université d’Alger
Aspects réglementaires et directives internationales
Andrea LASLOP
Professeur de pharmacologie et de toxicologie - Université de médecine Innsbruck - Autriche
Modalités d’évaluation des études de bio equivalence
Leila ADDA ABOU
Service de bioéquivalence - LNCPP
Discussions.
SECTION PHARMACIE HOSPITALIÈRE
08h30
-
10h00
SESSION 1 : RESPONSABILITÉ DU PHARMACIEN DANS LA GESTION DES DISPOSITIFS MÉDICAUX

Les Dispositifs Médicaux représentent de plus en plus une part importante de l’activité des pharmacies hospitalières ce qui implique l’obligation d’une meilleure connaissance des DM d’un point de vu réglementaire aussi le rôle et la responsabilité des pharmaciens hospitaliers dans la gestion de cette catégorie de produits pharmaceutiques ; l’avis du Pr. Yagoubi permettra de passer en revue la réglementation européenne du DM de son développement à sa mise sur le marché, la composition d’un dossier technique les similitudes et différences DM/Médicaments.
Modérateurs : Nadia ABDELHADI, Nadjet LOUMI, Mohamed NAIT DJOUDI, Bachir NABTI, El Mansouria NEBCHI.
Réglementation et Responsabilités des pharmaciens hospitaliers dans la Gestion des DM en Europe.
Najet YAGOUBI
Responsable du département Qualité - Laboratoire Matériaux et Santé- Université Paris SUD Saclay
Situation de la gestion des Dispositifs Médicaux en Algérie
Yacine MEZAOUR
Pharmacie hospitalière - CPMC
Gestion des Dispositifs Médicaux d’un point de vue économique
Marc BOUILLET
Consultant affaires publiques et accès au marché des produits de santé.
Discussions.
SYMPOSIUM SCIENTIFIQUE BOEHRINGER INGELHEIM
Impact économique d’une unité neurovasculaire
Jerome CHEYNEL
Health Economics and Outcome Research Manager - Middle East Africa & Turkey
Prise en charge thérapeutique des tumeurs neuroendocrines
Mohamed OUKKAL
Professeur - Service d’oncologie - CHU Beni Messous
10h00 - 10h30 : PAUSE CAFÉ
10h50
-
12h10
SESSION 2 : RESPONSABILITÉ DU PHARMACIEN DANS LA RECHERCHE CLINIQUE

La recherche clinique est indispensable à l’évolution des connaissances et des pratiques en médecine ; elle obéit à des règles d’ordre éthique et déontologiques c’est pourquoi la responsabilité du pharmacien hospitalier est pleinement engagé pour assurer la bonne conduite de tout essai clinique. Durant cette session, nous parcourrons les dispositifs réglementaires relatifs aux essais cliniques et ce que prévoit la nouvelle loi sanitaire en Algérie quant à l’obligation d’impliquer le pharmacien hospitalier à l’investigation. Aussi, des experts européens partageront leurs expériences dans la conduite des essais cliniques en milieu hospitalier et la responsabilité qu’ils y engagent.

Modérateurs : Fatma Zohra HADJADJ AOUL, Ouahiba HADJOUDJ, Yacine HASSENE DAOUADJI, Dalila SMATI
Recherche clinique : état des lieux en Algérie
Mohamed Yacine ACHOURI
Pharmacie hospitalière - CHU Sidi Bel-Abbès
Réglementation des essais cliniques en Algérie
Mustapha CHELGHOUM
Pharmacie hospitalière - CHU Sidi Bel-Abbès
Le pharmacien hospitalier et la recherche clinique : Rôle, réglementation et Retour d’expérience
Abdelkader KAHLI
PharmD-PHD - Université de Bourgogne
SECTION BIOLOGIE MÉDICALE
08h30
-
10h00
SESSION : RESPONSABILITÉ MÉDICALE DES PHARMACIENS BIOLOGISTES

Quels sont le rôle et la responsabilité du pharmacien et médecin biologiste du point de vue réglementaire ? Mais aussi du point de vue analyse biologique, quel est le rôle du pharmacien et médecins biologiste ? Deux grandes questions qui seront abordées dans un premier temps afin d’animer le débat d’une table ronde comprenant les différentes spécialités de biologie médicale, à savoir : biochimie, immunologie, hémobiologie, bactériologie et parasitologie. Nous souhaitons que l’ensemble des spécialités de biologie médicale soient présentes afin d’enrichir le débat avec les expériences de chacun, nous permettant de sortir de cette session avec des recommandations.
Modérateurs : Zina BELLAHSENE, Boussad HAMRIOUI, Belaid IMESSAOUDENE, Akila ZENATI
Rôle du pharmacien et du médecin biologiste du point de vue réglementaire
Kamel KEZZAL
Laboratoire central, EHS Dr. Maouche Mohand Amokrane - CNMS
Analyses médicale: rôle et responsabilité du pharmacien et du médecin biologiste
Mounira OUAR-KORICHI
Laboratoire central de biologie - CPMC
Discussions.
10h00 - 10h30 : Pause Café
SECTION: FAP ISPOR ALGÉRIE
10h30
-
12h00
SESSION : OPEN FORUM SUR L’ÉVALUATION ÉCONOMIQUE
Modérateur : Amine AISSAOUI, Redouane SOUALMI
Lou GARRISON
Université de Washington – Ancien président de l’ ISPOR - United States of America
Discussions.
SYMPOSIUM: JOHNSON AND JOHNSON
Prix basé sur la valeur et les contrats innovants pour un meilleur accès aux patients
Marc BOUILLET
Consultant affaires publiques et accès au marché des produits de santé.
12h00 - 15h00 : Pause Déjeuner
13h30
-
15h00
SESSION: AGENCE NATIONALE PRODUITS PHARMACEUTIQUES
Compte tenu du rôle que joue l’ANPP en matière de protection de la santé publique, il est indispensable que l’évaluation des dossiers pharmaceutiques permettent de s’assurer de la qualité, l’efficacité et de la sécurité des produits soumis à l’enregistrement et qu’ils répondent aux normes et aux exigences internationales. A cette optique, des modèles de base de référence (MBR) ont été élaborés et englobent l’ensemble d’exigences technico-réglementaires applicables et définissent les normes et les standards pour chaque partie du dossier technique de la substance active.

Cet atelier a pour objectif de traiter les principales problématiques rencontrées lors de l’évaluation technique du dossier de la substance et portera sur trois parties :
- les principales exigences techniques et réglementaires liées au dossier technique des substances actives issues par synthèse chimique.
- les principales exigences techniques et réglementaires liées au dossier technique des substances actives à base de plantes.
- Présentation d’un MBR pour le dossier technique des produits radiopharmaceutiques.
Modérateurs : Outfa BENAYED, Mokhtaria BEZZAOUCHA, Haciba GARICI
Les exigences technico-réglementaires relatives au dossier technique des substances actives d’origine chimique, à base de plantes, radio pharmaceutiques.
Slimane BOURAS
Agence nationale des produits pharmaceutiques.
Etude de stabilité du produit fini : Problématiques et recommandations
Ahmed BENHAMLA
Agence nationale des produits pharmaceutiques
Discussions
SESSION : LABORATOIRE NATIONAL DE CONTRÔLE DES PRODUITS PHARMACEUTIQUES: MÉDICAMENTS : LE DÉFI QUALITÉ
Médicaments : le Défi qualité
Modérateurs : Abdelaziz GHARBI, Henni CHADER, Hiba HADDAD
Mot du Directeur Général du LNCPP
Abdelaziz GHARBI
Directeur Général LNCPP
Qualité technico-réglementaire
Khaldia BOUTARENE
LNCPP
Qualité physico-chimique
Seyfeddine DAMENE - Amel BENSEDIRA
LNCPP
Qualité microbiologique
Soumia AOUN - Amel HIRECHE
LNCPP
Cas des produits issus de la biotechnologie : Qualité immunochimique
Nassima Ammi
LNCPP
Discussions
SESSION JEUNES PHARMACIENS:
Tout en faisant progresser la profession, la FIP et la FAP ont pour objectif de devenir une organisation dynamique et en pleine croissance qui réponde aux besoins de ses membres. Pour atteindre cet objectif, il est fondamental d'impliquer et d'engager des jeunes professionnels et des étudiants, qui saisiront de nouvelles opportunités et qui seront l'avenir de la FAP, la FIP et la profession. La session servira à présenter le FAP et la FIP, à recueillir des idées sur la manière dont le Groupe des Jeunes Pharmaciens de la FAP peut s’engager dans la réalisation des objectifs stratégiques de la FAP et la FIP et comment faire pour être un membre engagé tout au long d’une carrière.

Modérateurs : Reda DJIDJIK, Dominique JORDAN
Les perspectives de la FIP
Nilhan UZMAN
FIP
Les perspectives de la FAP
Redouane Soualmi
Pharmacien. Secrétaire Général de la FAP
Discussions
15h00 - 15h30 : PAUSE CAFÉ
TROISIÈME SESSION PLÉNIÈRE: SÉCURITÉ ET EFFICACITÉ DES BIOMÉDICAMENTS
15h30
-
17h00
Les biosimilaires sont des produits biothérapeutiques similaires à des produits de référence déjà autorisés, qui sont généralement développés après expiration des brevets protégeant les produits originaux. Leur introduction sur le marché a le potentiel d’un point de vue santé publique faciliter l’acces aux soins et d’un point de vue économique, stimuler la concurrence et induire des baisses de prix tout en garantissant la sécurité et la qualite des medicaments en répondant à des exigences réglementaires strictes afin de démontrer que sa qualité pharmaceutique, son efficacité et ses effets indésirables sont cliniquement équivalents à ceux du médicament biologique de référence.

Modérateurs : Rachid DENINE, Kamel MANSOURI
Sécurité et efficacité des bio médicaments point de vu de la FDA
Sarfaraz K. NIAZI
Université d’Illinois
Actualité des directives EMA pour la mise sur le marché des Biosimilaires
Andrea LASLOP
Chef de bureau scientifique - Médicaments à usage humain - Agence européenne des médicaments
Guidelines des bio similaires en Algérie
Soumia BENHAMIDA
Maitre assistante en pharmacologie - Université de Blida
Les défis réglementaires des biosimilaires
Abdellah ABOUTALEB
OMS EMRO
Discussions
SECTION DES COMMUNICATIONS ORALES LIBRES
08h30
-
10h00
SESSION 1: COMMUNICATIONS ORALES LIBRES - SCIENCES PHARMACEUTIQUES
Modérateurs : Nesrine ABOURIJEL, Abderezzak HAMICI, Rachid DJAFAR, Hassiba REZK-KALLAH
1- Coûts directs de prise en charge du diabète en Algérie.
Y. SELLAM
2- L’aromathérapie en officine algérienne : état des lieux et risques éventuels
A.FERHAT-HAMIDA, D.SMATI, C.HADJ BELKACEM, I.HADJOUDJ
3- Analyse des données pharmacocinétique en bioéquivalence : Application aux molécules hautement variables
K.NEKHOUL, S.BEHLOUL , M.MANSOURI
4- Quality by design: Vers une meilleure gestion de la qualité des médicaments
S.GUENDOUZ
5- Substitution de l'essai de dissolution par un essai de désagrégation
Y. BEZAOUCHA
6- Détermination des alcools (éthanol, méthanol et éthylène glycol) dans le sang par chromatographie en phase gazeuse couplée à un détecteur à ionisation de flamme CPG-FID
H.GACEM, D.SADOUKI, K.SOBHI
7- Validation du nettoyage des équipements de fabrication en industrie pharmaceutique : Application de la stratégie des pires cas et de la nouvelle approche ‘’PDE’’.
M.MAMOU
Discussions
10h30
-
12h00
SESSION 2: COMMUNICATIONS ORALES LIBRES - SCIENCES BIOLOGIQUES
Modérateurs: Faiza DJENANE, Issam FRIGA, Yasmina GUEDDADA, Sofiane SALAH, Houria ZAIT
1- Étude de la quantification du transcrit moléculaire bcr/abl au diagnostic et dans le suivi des patients atteints de la leucémie myéloïde chronique (lmc) et traites par les inhibiteurs de tyrosine kinase (ITK)
F.KESSAL, S.OUZID, I.DAHLIZ, S.GUERRAS, H.AIT ALI, N.SISMAIL
2- Evolution des paramètres immunologiques au cours du traitement antirétroviral chez les patients infectés par le VIH au CHU de Tizi-Ouzou
F.KESSAL, N.ACHOUR, N.AMEDAH, C.IMEKHLEF, M.AFIRI
3- Le contrôle interne de qualité des laboratoires de biologie médicale : vers une nouvelle vision en utilisant l’approche sigma métrique
N.BELKAID, A.BEN BOUDJEMA, A.BOURAHMOUNE
4- Les anomalies de l’hémogramme constatées chez le donneur de sang au CHTS Mohamed Benabadji – CHU Mustapha
ZELLAGUI Fatima Zohra
5- Apport du BACTEC MGIT 960 dans le diagnostic de la tuberculose pulmonaire
F.YAMOUNI, A.ZEROUKI, S.KHALDI, N.HASSAINE, N.AGGOUNE, D.BENSERSA, F.HENNICHE, M.CHABANI
6- Quels moyens pour une maîtrise optimale du processus analytique de la NFS?
D.BOUHSANE, R.MOKRANE, H.CHAGUETMI, N.BERNOUS, I.OUCHETATI, I.HOUAR, M.BOUDJAMLINE
Discussions
13h30
-
15h00
SESSION 3: COMMUNICATIONS ORALES LIBRES - SCIENCES PHARMACEUTIQUES
Modérateurs: Youcef HADEF, Hakim BOUDENDOUNA, Merzouk MAMOU, Mohammed Adil SELKA
1- Application de la cinétique de PSA sur le cancer de la prostate: expérience de l’EHU d’Oran.
H.TOUMI, H.CHADOU, H.FETATI, A.BOULARIAL,KERROUMI, F.BOUDIA, N.BELBOUCHE
2- Apport du Suivi Thérapeutique Pharmacologique dans la concrétisation du rôle du pharmacien clinicien.
N.LAZLI, R.DJIDJIK
3- Education Thérapeutique des Enfants Asthmatiques et leurs Parents par le Pharmacien
L.ADDA ABBOU, S.BEHLOUL, A.AMIROUCHE , H.BENMICIA
4- Recours à la phytothérapie par des patients hospitalisés dans un Service d'Oncologie Pédiatrique: Quel respect du bon usage des plantes médicinales en milieu hospitalier ?
H.BERIALA HADJER, S.GUERBAOUI, D.BOUKHALFA, O.HADJOUDJ, N.BENMOFOUK, Z.ZEROUAL
5- État des lieux du circuit des produits pharmaceutiques a la pharmacie de garde du CHU Mustapha
A.NOUASRIA, R.HAMADI, E.NEBCHI
6- Rôle du pharmacien d'officine dans la prise en charge des affections bucco-dentaires
N.AMMI, I.Boukhefardji, W.Dahmane
7- Rôle du pharmacien dans la sécurisation de l'utilisation et la préparation des médicaments
O.BENAZIZ
8- Les biomédicaments : interchangeabilité et enjeux réglementaires
A.BEYAZ FAHEM, F.Z.GHANASSI
Discussions
17h00 – 18h00 : Cérémonie de clôture du troisième congrès de la FAP